Autignac : conférence révolte vigneronne et mutins 1907

Parce qu’ils avaient soutenu les manifestants du 20 juin 1907
les mutins de l’armée ont été envoyés à Gafsa en Tunisie. .
Georges ARAOU (1884-1915) originaire d’Autignac
faisait partie des mutins exilés en Tunisie

AUTIGNAC

Conférence diaporama

par Thierry Murat

Vendredi 7 juillet 18h30

Salle Marc Cassot

la Révolte Vigneronne de 1907

à l’occasion du 110ème anniversaire

de la révolte vigneronne de 1907

Le public découvrira les conditions économiques suite à la replantation du vignoble en porte greffe américain après la crise du phylloxéra, et le greffage en cépage d’aramon donnant un vin à faible degré alcoolique et un rendement de plus de 160 hl/ ha.

Plus on produisait ce vin et plus il fallait le couper par importations de vins à degré alcoolique plus élevé.

D’abord des importations d’Espagne, d’Italie puis d’Algérie par le port de Sète à partir de 1890.

Conséquence un effondrement des cours du à la surproduction et menant à la ruine des viticulteurs.

 

La conférence présentera :

  • Les signes  avant coureurs de la crise, la montée des manifestations des dimanches organisées par Marcelin Albert accusant les chais de Bercy de fraude par sucrage.
  • Les foules de plus en plus nombreuses qui participaient aux manifestations dans les villes des 4 départements du Midi : Gard, Hérault, Aude, Pyrénées Orientales
  • Les 600000 manifestants le 9 juin 1907 à Montpellier.
  • Les affiches et les caricaturistes de l’époque. Vive le vin naturel, mort aux fraudeurs
  • Les trains de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et de l’Intérêt local surchargés de manifestants.
  • Les meetings
  • La cascade de démission des maires
  • Le drame de Narbonne.
  • La mutinerie de Béziers
  • Les mutins punis au camp de Gafsa en Tunisie
  • Le sac de la Préfecture de Perpignan
  • La fin des manifestations avec l’interdiction du sucrage et l’obligation des déclarations de récoltes.
  • Un autre malheur en septembre octobre 1907 avec des inondations catastrophiques dans le midi

Le vin du soldat en 1917 chargement des wagons foudres en gare de Béziers : petit film de 3 minutes.

Un verre de l’amitié sera partagé avec les personnes présentes à la suite de la conférence

Publicités
Cet article, publié dans association, information, Municipalité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s